Des premiers jours de la vie où l’activité motrice est dominée par les réflexes primitifs, à la marche puis à des gestes empreints de confiance et de liberté de mouvement : tout un chemin pour passer de l’automatisme à la maîtrise et à la puissance.

Fermer le menu