Epuisé-e par sa distraction et son agitation incessantes ?

Si on lui apprenait à se canaliser et à se concentrer ?

Vous aimeriez...

  • partir serein-e aux rencontres avec les enseignant-e-s. Parce que le comportement de votre fils-fille inspire la fierté !
  • qu'il écoute et s'intéresse à l'école
  • qu'elle retienne ses leçons aussi vite qu'elle navigue dans un smartphone
  • que rentrer à la maison le soir rime avec détente et moments sympas en famille

Mais à vrai dire, aujourd'hui...

  • vous n'en pouvez plus car votre enfant n'arrête jamais
  • pas moyen de souffler le soir avec les devoirs à la dernière minute
  • ou bien il est tête en l'air : une fois sur deux, il oublie son maillot le jour de la piscine, ou il note la mauvaise date pour le contrôle d'histoire
  • rien n'égale une tablette pour capter son attention

Si votre enfant manque d'attention, ne tient pas en place, écoute distraitement et a du mal à apprendre malgré de nombreux efforts, c'est que quelque chose le parasite.

C'est quoi cette histoire de parasite ?

Quand le nouveau-né vient au monde, son cerveau est immature.

Pour compenser sa grande vulnérabilité, il est équipé de réflexes primitifs. Ces mouvements automatiques sont très utiles pour naître, apprendre à bouger (une sorte de B.A. BA de la motricité !)

En s’entraînant à se retourner, marcher, grimper, le bébé fait aussi évoluer son cerveau. Et ainsi il quitte le mode automatique archaïque. 

Les réflexes du début s’intègrent. Les actions volontaires et maîtrisées prennent le relais.

Sauf que quelquefois, ils ne s’intègrent pas. C’est là qu’ils deviennent des parasites qui perturbent le comportement, la concentration ou les apprentissages.

Heureusement, cela peut changer à tout âge, surtout chez l'enfant !

Comment ? En effectuant des mouvements rythmiques simples et précis, semblables aux gestes spontanés des bébés.

Bouger pour se concentrer ? Oui : quand le corps est actif, le système nerveux crée de nouvelles connexions, le cerveau est stimulé, les réflexes s’intègrent.

Finis les schémas parasites. A la place, plus de maîtrise de soi et de meilleures facultés d’attention et de cognition.

Résultat, l’enfant dans la lune revient sur terre ! Celle qui ne tenait pas en place se canalise. Celui qui pensait à 10 choses à la fois retient plus vite sa poésie.

le parcours "attentif et posé-e" permet à l'enfant de ne plus subir ses réflexes

Une fois repérés les réflexes archaïques qui lui compliquent la vie, l’approche motrice et sensorielle l’aide à intégrer ces réflexes et à établir une communication efficace entre son corps, son système nerveux, son cerveau.

Au fil des séances et de la pratique à la maison, l’impulsivité et la dispersion diminuent, l’attention grandit.

finis, la pression à l'heure des devoirs, les mots dans le cahier, les affaires de sport oubliées !

Ismaël (11 ans, CM2) avait d'importants problèmes de concentration à l'école, qui se ressentaient de plus en plus dans ses résultats et impactaient sa motivation pour aller à l'école. Il ressentait aussi un stress important dès qu'une évaluation était prévue, et perdait souvent ses moyens lors des contrôles.
Ismaël a apprécié de faire sa série de mouvements quotidiennement, chaque soir avant de se coucher. C'est devenu un rituel, qui l'a aidé à trouver un meilleur sommeil, en plus de lui permettre de prendre soin de lui de façon active. Ismaël dormait mieux et était moins stressé à l'école. Sa capacité de concentration a progressé au fil des mois, et ses résultats scolaires ont été meilleurs. Son institutrice l'a d'ailleurs félicité pour ses progrès. La rentrée au collège s'est, par la suite, bien passée et Ismaël semble avoir retrouvé de l'intérêt pour les apprentissages, il aime aller au collège et il participe en classe. Il a compris comment se concentrer en classe et aussi à la maison au moment des devoirs. Ismaël a retrouvé de l'estime de soi et de la confiance en lui. Il est content d'avoir fait tous ces progrès, en quelques mois.
Gaëlle
Maman d'Ismaël, 11 ans, CM2
Avec qui ?

Je suis Emeline Seyer, praticienne en éducation somatique et consultante en intégration des réflexes (RMTi).

En cabinet, j’aide les enfants, les collégiens et les adultes à améliorer leur attention, à traverser les moments émotionnellement difficiles et à retrouver goût aux apprentissages, en prenant appui sur les liens entre le corps, les émotions et le cerveau. 

J’interviens aussi en crèche et en CAP Accompagnant-e Educatif-ve Petite Enfance autour du développement moteur du tout-petit, de la gestion des émotions et des douleurs inhérentes aux métiers de la petite enfance.

Comment ça se passe ?

Le parcours en détails

1 suivi individuel

Attentif et posé est un parcours individuel, sur-mesure pour votre enfant.

Il comprend une séance intensive avec moi par mois + une pratique de 10 min par jour à la maison pour bien installer les effets des séances.

On commence par repérer ce qui perturbe votre enfant : questionnaire approfondi avant la 1ère rencontre,
puis tests lors de la première séance.  Les tests se passent debout ou au sol, pieds nus, en tenue souple, et consistent en des exercices moteurs et sensoriels simples (et indolores !).

En observant la posture, l’équilibre, la façon dont votre enfant coordonne ses gestes ou réagit à des stimulations sensorielles, nous savons si ses difficultés d’attention sont dus à des réflexes actifs alors qu’ils devraient être intégrés, et quels sont les réflexes à travailler lors des séances futures.

1 séance par mois à Paris

Bouger, c’est vital pour se concentrer !

Mais certains mouvements sont plus efficaces que d’autres pour créer des connexions dans le cerveau.

Pendant les séances, toutes les 3 à 4 semaines, votre enfant apprend ces mouvements (qui sont simples mais assez précis). Nous allons à son rythme (important pour que son système nerveux apprenne sans être saturé). J’alterne des phases réceptives et des phases actives.

Le but est de réinformer son système nerveux et de créer de nouvelles coordinations pour que les réflexes puissent lâcher du lest.

Les rendez-vous ont lieu à Paris 10e, dans un cabinet chaleureux.

10 min par jour à la maison

Entre chaque séance, vous pratiquez à la maison pour renforcer l’effet des séances. Eh oui, le cerveau a besoin de répétition pour apprendre de nouvelles façons de faire !

Les exercices sont principalement des mouvements rythmiques, semblables à des bercements. Parfois aussi des massages : l’occasion d’un moment de détente et de complicité ! 

D’autres mouvements sont plus actifs, l’enfant peut les faire seul.

Le meilleur moment pour les faire ? Avant l’école, pour commencer la journée bien concentré. Ou le soir, pour mieux s’endormir!

En cas de question entre les séances, vous m’appelez ou m’écrivez et nous éclaircissons tout ça très vite !

Le cerveau apprend à tout âge.
Mais les enfants sont tellement réceptifs qu'ils progressent plus vite que nous !

Avec un forfait de 5 séances + les mouvements faits tous les jours, la concentration progresse bien, en général.

S'il y a beaucoup de réflexes à intégrer, il y aura besoin de plus de séances.
En cas de besoin de séances supplémentaires après le forfait, vous avez la priorité dans mon planning.

Forfait de 5 séances enfant : 300 €
Séance enfant à l'unité (45 minutes) : 65 €

Vos questions, mes réponses

Je suis formée et certifiée en éducation somatique (Body-Mind Centering®, avec une spécialisation sur le développement moteur du nourrisson) depuis 2007, et en intégration des réflexes primitifs (Rhythmic Movement Training i) depuis 2016. C’est sur ces 2 approches que s’appuie mon accompagnement.

Imaginez une maison : les facultés de concentration et d’attention seraient sur le toit, car elles sont très évoluées !
Pour les améliorer, il faut d’abord consolider les fondations de la maison.
Concrètement, on apprend à bouger avant d’apprendre à parler et à écrire, n’est-ce pas ?
Eh bien si les B.A. BA du développement ne se sont pas déroulés de façon optimale, le socle sera peut-être fragile.
Revenir aux bases physiques, sensorielles, motrices, c’est une voie royale pour créer de nouvelles connexions dans le cerveau, pour apprendre et pour déployer de nouvelles facultés.

Une fois tous les 3 à 5 semaines. Les autres jours, vous pratiquez à votre rythme à la maison (soit 10 à 15 minutes par jour).

Ces 10 minutes quotidiennes deviennent vite un moment privilégié avec votre enfant, car les mouvements sont agréables, et parfaits pour s’endormir. 

L’approche Rhythmic Movement Training (RMTi) a mis au point des mouvements qui mettent à profit la plasticité cérébrale pour créer de nouveaux circuits neuraux et ainsi déployer de nouvelles facultés.
Simples, rythmiques, ces mouvements reproduisent ceux du bébé.
Certains sont « passifs » (les parents les font à l’enfant), ils ressemblent à de petits bercements et balancements.
D’autres sont actifs et sont pratiqués en autonomie.
Schèmes de développement moteur (ramper, marche à quatre pattes…), pressions isométriques ainsi que des activités et jeux soutenant l’intégration motrice et sensorielle s’ajouteront au gré des besoins.

Je sais que vous avez hâte que ça change !

Pour certains, les bénéfices arrivent vite, après deux ou trois séances.

Mais ce n’est pas une règle car chacun est différent.

De même que le bébé met environ 1 an à marcher, après un nombre incalculable d’essais et de chutes, le système nerveux a besoin de répétition et de temps pour se reprogrammer.

Par ailleurs, des facteurs comme le sommeil, l’alimentation et l’exposition aux écrans peuvent nuire aux progrès et empêcher les mouvements de faire leur effet.

Oui, les adultes sont aussi les bienvenu-e-s et tirent de grands bénéfices de la pratique.

à la fin du parcours

plus posé-e, votre enfant a moins d'effort à faire pour tenir en place

plus attentif-ve, il-elle se concentre mieux et mémorise plus vite

il s'implique dans les apprentissages, y reprend plaisir

quand il-elle traverse des épisodes de dispersion, vous savez quoi faire pour en ressortir

Les enfants grandissent vite, l'année scolaire passe à toute allure.

Quand on attend trop, les compensations s’installent et coûtent de plus en plus d’efforts à l’enfant. Autant de retard pris dans les apprentissages scolaires.

En agissant tôt, l’enfant a moins de mauvaises habitudes à défaire et plus de facilités à en créer de bonnes. Ses progrès sont plus rapides.

Si vous pensez qu’Attentif et posé est pour votre enfant, réservez aujourd’hui votre rendez-vous !

Je vous réponds sous 48 h pour fixer la date. Prévoir environ 2 semaines entre ce premier contact et le premier rendez-vous en présentiel.

Tous droits réservés – Emeline Seyer – Politique de Confidentialité

Fermer le menu